Prime de naissance de mutuelle : comment s’y prendre ?

La naissance d’un bébé dans un couple est toujours sujet de joie. Nous savons aussi que cela est source de grandes dépenses. Consultation, vaccin, prise de sang et tant d’autres choses. Il est alors préférable d’inscrire le nouveau-né au plus vite à la mutuelle. Là, deux possibilités s'offrent, soit vous le reliez à la mutuelle du père ou de la mère.

Existe-t-il une prime de naissance quand on souscrit à une mutuelle ?

La prime de naissance est une somme forfaitaire que votre mutuelle pourra vous verser à la naissance d’un bébé. Consultez ce lien pour en savoir plus. En effet, toutes les mutuelles n’offrent pas cet avantage, il convient donc de bien choisir sa mutuelle ainsi que le type de votre contrat afin de bénéficier de cette somme en son temps. Sachant que la naissance d’un bébé engendre des dépenses, pour bénéficier de ce forfait auprès de votre mutuelle, il faut déposer une demande au mois de la gestation. Il faut retenir que la prime de naissance peut être cédée soit à la mère soit au père. Par ailleurs, rattacher le bébé à sa mutuelle est bénéfique et confère au bébé le titre d' ayant droit ».

Quand percevoir sa prime de naissance ?

La période du versement de la prime de naissance n’est pas standard pour toutes les mutuelles. Selon certaines mutuelles, le versement peut se faire avant la naissance du bébé. Par contre chez d'autres le versement se fera après la naissance de l’enfant. La période de versement dépend aussi du type de contrat souscrit. Par ailleurs, il y a des mutuelles qui soustraient directement la prime de naissance de la cotisation causée par l’affiliation du nouveau-né. Aussi, faut-il souligner qu’en cas d’adoption, la prime de naissance peut être versée. Mais dans ce dernier cas, il faut fournir un justificatif à la compagnie d’assurance. En outre, il est très important de bien choisir sa mutuelle pour bénéficier des avantages. Vous pourrez donc consulter les comparatifs en ligne, à ce propos.